Le Droit à la Ville
Un des livres les plus durs que j’aie jamais eu l’occasion de lire.Je n’ai sans doute pas saisi toutes ses subtilités mais il m’est reste dans la tête comme l’arrière gout d’une meilleure compréhension de la ville. Un entendement meilleur de son histoire, de son support philosophique, des moteurs de son évolution et de son potentiel a évoluer.Ce qui m’a le plus impressionné en bout du compte c’est de réaliser que ce livre ne date pas d’aujourd’hui mais qu’il a été édité pour la première fois en 1968.

Le Droit à la Ville